Blog header image

Jasons alimentation sportive pour cyclistes

Quand sport et alimentation font bon ménage

Pour se sentir bien dans son sport, on ne peut négliger son alimentation. Pour Lucie Brossard, sport et nutrition forment un tout.

Lucie, quelle sorte d’alimentation faut-il lorsque nous sommes cycliste professionnel?

_MG_5987_Preview

On ne peut pleinement profiter de son sport si on n’a pas au point de départ une alimentation équilibrée.  Que l’on soit cycliste professionnel ou sportif du dimanche, l’alimentation peut faire une énorme différence, quelques soit les objectifs visés, que ce soit pour améliorer les performances, pour le plaisir de bouger ou simplement pour se changer les idées.

Une alimentation équilibrée fait place à tous les groupes alimentaires ainsi qu’au plaisir de manger et il n’y a aucun interdit.  Le Guide alimentaire canadien est un bon point de départ.  Il faut consommer au minimum le nombre de portions recommandé selon notre groupe d’âge.

Ensuite, les besoins en énergie et autres nutriments doivent être ajustés individuellement selon le niveau d’activité physique.  Ainsi, plus le niveau d’activité physique est élevé, plus les besoins en carburant sont grands et les glucides sont le carburant préféré de nos muscles et notre cerveau.

Il n’y a que de toutes petites réserves de glucides (sous forme de glycogène) dans nos muscles et notre foie.  Ces réserves sont vite épuisées si l’entraînement dure plus d’une heure.  C’est pourquoi, les cyclistes qui s’entraînent plusieurs heures par semaine doivent faire une place importante aux glucides dans leur alimentation.  Ils doivent en plus manger suffisamment de protéines et s’assurer d’être bien hydratés pendant et en-dehors des entraînements.

Quand on parle de glucides, on pense aux glucides complexes (aussi appelés sucres lents car leur absorption par le corps est plus longue) et aux glucides simples (aussi appelés sucres rapides).  Des exemples de glucides complexes sont le pain, céréales à déjeuner, pâtes, maïs, riz, quinoa, millet, bulgour, couscous, pomme de terre, pomme de terre sucrée, légumineuses, légumes et fruits, etc.

Parmi les sucres rapides (rapidement absorbés), on retrouve le fructose (sucre naturel des fruits), le lactose (sucre naturel du lait et du yogourt), le sucrose (provenant de la betterave ou de la canne à sucre), le miel, sirop d’érable, sirop de maïs, sirop d’agave, etc.

Pour des trucs et des conseils concrets ainsi que des inspirations de menus, nous vous invitons à lire cet article.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Warning: Illegal string offset 'solo_subscribe' in /home/miele1/blog-mielebicycles.com/wordpress/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 304

Subscribe without commenting